Même si les perfectionnistes essaient d’apprendre par cœur leurs cours, cela est impossible dans les études supérieures où l’on doit être particulièrement attentif à la gestion du temps et à la mobilisation des bonnes ressources. Quelques conseils pour optimiser vos révisions… + LIRE LA SUITE

Le gouvernement a obtenu l’adoption de la nouvelle loi de financement de la sécurité sociale pour 2013. Ce texte contribue à atteindre l’objectif de réduction à 3% du PIB du déficit public en 2013 et de retour à l’équilibre à l’horizon 2017 mais à quel prix ?

Doit-on sacrifier plusieurs professions des services à la personne et un secteur qui a créée 3 millions d’emplois depuis les années 90 pour tenter de sauver un système depuis longtemps défaillant ?

La note pour les particuliers employeurs comme pour les entreprises de services à la personne, plus gros secteur créateur d’emplois, s’avère plutôt salée… + LIRE LA SUITE

Il n’y a pas si longtemps, l’adolescence n’était pas reconnue par la collectivité. C’était un état individuel, de même que le troisième âge. Dans les cultures occidentales, l’adolescence est devenue un phénomène de société. La provocation est apparue chez les artistes avant et pendant la seconde guerre mondiale (romantisme, dadaïsme…), revendication contre toutes les institutions de la société (famille, état, église, armée, école…).

L’adolescent a repris ces revendications à son compte. L’adolescence est à la fois un état enfantin et sérieux. En 1950, les adolescents reprennent à leur compte ces états d’âme. En 1960, la musique les aide à les exprimer. En 1970, politisation.

+ LIRE LA SUITE

Cet article est en réalité la copie d’une de nos élèves scolarisée en 3ème. Elle répond à la question : « Pourquoi faut-il poursuivre sa scolarité après la 3ème ? »

Il nous paraissait intéressant de présenter un travail d’élèves dans nos pages… Bonne lecture ! Et bravo Clotilde pour cette intéressante réflexion qui touche tous les élèves arrivant à la fin du collège.

« La scolarité est nécessaire à l’homme même s’il veut parfois l’arrêter. Il est préférable de continuer ses études après la troisième. + LIRE LA SUITE

L’oral de philosophie est une épreuve du second groupe pour les bacs généraux, c’est-à-dire qu’il n’est présenté qu’au rattrapage pour les candidats ayant obtenu une moyenne générale comprise entre 8 et 10 à l’examen. Si l’on obtient moins de 8, on est recalé ; si l’on obtient 10 et plus, on est  admis « aux épreuves du premier groupe », direction les études supérieures…

Pour tous ceux qui vont au « rattrapage », la véritable stratégie gagnante consiste à bien choisir ses oraux en tenant compte des coefficients affectés à la matière, des notes obtenues et, en dernier lieu de ses aptitudes personnelles. + LIRE LA SUITE

Le dyslexique a besoin que l’on s’intéresse à ce qu’il fait, que l’on prenne son temps que l’on respecte ses difficultés sans lui faire sentir qu’il est en retard.

Pour que le dyslexique dépasse ses blocages, il est nécessaire de lui offrir un milieu rassurant pour que son enseignement reste plus facilement gravé dans sa mémoire. Il faut savoir que la mémorisation est une chose difficile pour un dyslexique mais qu’il existe des solutions transversales. + LIRE LA SUITE

La dyslexie est un trouble de l’apprentissage qui touche de plus en plus de jeunes même si elle a toujours existée, elle était mal connue. Les parents comme les professeurs en parlent de plus en plus souvent car il est désormais facile de trouver des professionnels qui connaissent les bonnes méthodes pour apprivoiser ce trouble.

La dyslexie effraie. Néanmoins elle n’est pas le signe d’une quelconque défaillance bien au contraire… + LIRE LA SUITE

Entre stages de vacances, cahiers de devoirs de vacances, cours par correspondance ou déconnexion totale, les parents peuvent avoir du mal à s’y retrouver. L’As des Cours donne son analyse des solutions les plus bénéfiques dans l’optique de vacances qui jouent leur rôle de coupure, non de rupture.

Le constat est sans équivoque : les enfants pour qui la reprise en septembre est la plus aisée sont ceux qui ont bénéficié d’un entretien régulier de leurs apprentissages pendant la période estivale. + LIRE LA SUITE

Le droit individuel à la formation ou DIF est un dispositif créé pour permettre aux salariés de bénéficier de 20 heures de formation par an dans le domaine de leur choix. Ce droit à la formation est cumulable sur 6 ans pour obtenir jusqu’à 120 heures de cours.

C’est au salarié de demander ces cours mais l’employeur doit donner son accord quant  à la formation choisie. La formation peut avoir lieu en dehors des heures de travail grâce à un accord d’entreprise (rémunération selon accord) ou bien sur le temps de travail. + LIRE LA SUITE

À l’approche des conseils de classe de fin d’année, beaucoup de parents ont peur que leur enfant redouble. Le redoublement sera-t-il efficace ? Mon enfant va-t-il bien le prendre ? Travaillera-t-il mieux l’année prochaine ? Est-il utile de revoir à nouveau ce même programme ?

Il est vrai que les jeunes ont tendance à se décourager devant les obstacles et encore plus lorsqu’il s’agit de reprendre quelque chose qu’ils n’ont pas bien compris, ils appréhendent.

+ LIRE LA SUITE