Un, deux, trois… C’est ce que beaucoup d’étudiants – après le Baccalauréat – se disent, trois étant le nombre d’années maximum qu’ils souhaitent désormais consacrer à leurs études afin d’obtenir un diplôme et ainsi entrer rapidement dans la vie active.
C’est également une solution de plus en plus prisée par les recruteurs très intéressés par des jeunes ayant suivi un cursus à la fois théorique et pratique et étant quasiment opérationnels dès leur prise de fonction au sein d’une entreprise.
Petit tour d’horizon de tous les diplômes Bac+2 et de leur utilité dans votre insertion professionnelle :


Des diplômes Bac+2 professionnalisants

Ces formations, de plus en plus préférées aux longues études universitaires, se déclinent principalement en deux ans avec le BTS (Brevet de technicien supérieur), le DUT (Diplôme universitaire de technologie) ou en trois ans avec la Licence professionnelle.
À ces diplômes, s’ajoutent d’autres titres, tout aussi qualifiants, tels que les diplômes d’État, le DGC (Diplôme de comptabilité et de gestion), le DMA (Diplôme des métiers d’art) ou encore le DEUST (Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques). Le but ? La professionnalisation !

Mais pourquoi ces formations ont-elles tant de succès ? Les raison sont multiples et les avantages nombreux : la majorité des filières sont en alternance, de ce fait, l’expérience en milieu professionnelle est acquise ; les enseignements sont plus concrets, même si les matières générales sont également présentes ; l’encadrement des professeurs est aussi important qu’au lycée ; l’étudiant garde la possibilité, après sa formation, de travailler tout de suite ou de poursuivre ses études. L’alternance est un choix d’orientation de plus en plus prisé des étudiantes, mais il est aussi très recherché par les recruteurs.
Le gouvernement en a même créé un portail pour accompagner tous les jeunes étudiants à choisir ce type de formations et les aider à trouver une alternance facilement.

Bac+2 : Les conditions d’admissions et les débouchés

Il convient aussi de préciser le niveau requis pour prétendre à ce type de formation. En effet, il faut savoir que le niveau Bac, le Bac pro ou encore le brevet professionnel permettent d’accéder à certaines formations des écoles spécialisées, aux certificats de spécialisation et aux formations complémentaires. Ceux-ci peuvent vous permettre d’obtenir des Bac + 1 à Bac + 7 (bien que le but premier n’est pas sept ans d’études).

Le tout est de bien vérifier toutes les conditions d’admission pour n’importe quel diplôme visé, mais il faut bien reconnaître que tous sont très prisés par les recruteurs friands de ce genre de  »complément » prouvant la détermination du candidat, une adaptabilité, ainsi que des compétences immédiates.

Toute inscription se fait via le portail national d’inscription dans les études supérieures, plus connu sous le nom de la procédure admission post bac, puis il faut effectuer un classement de vœux, autrement dit selon les préférences du candidat. Généralement, un dossier doit être complété et un entretien peut aussi être demandé. Selon la formation souhaitée, il faut prendre les renseignements à la source : CFA, lycée professionnel, université, école privée, etc.

La motivation de l’étudiant est la clé de la réussite

Le profil de l’étudiant est tout aussi important que la qualité des enseignements dispensés. Faire des études dites courtes ne veut pas dire ne pas s’investir ou ne pas étudier autant que nécessaire.

Les candidats sont le plus souvent des bacheliers, la généralité voulant que les non-bacheliers ne se lancent pas dans la poursuite d’études. Leur voie dépend souvent de leur filière d’origine. Toutefois, il y a toujours des exceptions. Le point commun de tous est le souhait d’un enseignement très concret et surtout ciblé vers une insertion professionnelle rapide et adaptée à leur cursus.

Quel que soit le choix de l’étudiant, de poursuivre des études longues ou courtes, le seul élément à retenir et de loin le plus important, c’est sa motivation !

Publié le par

Une réponse à Quel diplôme privilégier pour des études courtes (Bac+2) ?

  1. Manal dit :

    Article très intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *