Pour bien étudier dans votre logement étudiant, il n’y a pas de mystère, cela passe avant tout par une chambre bien organisée. Accueillante, rangée et fonctionnelle, la chambre sera propice à un travail dans des conditions optimales.

Séparer et différencier les différents espaces

Même si le studio est petit, vous avez la possibilité de l’équiper et l’aménager de sorte à favoriser votre productivité. Il est indispensable de le séparer en trois espaces bien distincts. Il faut ainsi veiller à ne pas mélanger le coin travail avec l’espace du repos pour ne pas perturber le sommeil ou la qualité du travail.

La zone de repos sera composée d’un lit, d’une lampe et d’une petite table de chevet, l’ensemble étant ainsi favorable à l’endormissement.
Avoir un espace dédié à la détente est également un plus pour se libérer du stress : des coussins ou des poufs suffisent à créer cet environnement.
L’espace de travail sera bien distinct des autres espaces avec un véritable bureau, et non un simple coin de table sur lequel travailler.

Soigner l’organisation du bureau

Dans une chambre étudiante, le bureau est la pièce maîtresse aussi il est indispensable qu’il soit bien rangé. Comme l’explique Alain Sotto, psychopédagogue et neuropédagogue, auteur d’ouvrages sur la motivation, « Le bazar sur le bureau invite à la démotivation, l’indiscipline ».

On ne conserve ainsi sur le bureau que les documents utilisés quotidiennement et l’ordinateur. Les livres et autres documents qui ne servent pas régulièrement sont rangés ailleurs, dans une étagère par exemple ou dans des classeurs afin de ne pas encombrer inutilement le bureau. Il faut cependant veiller à ce qu’ils restent facilement accessibles et à portée de main, au risque de les retrouver au sol ! Un pot à crayons, une lampe de travail et le tour est joué !

Un bureau fonctionnel

Outil de travail avant tout, le bureau doit être fonctionnel. La table de travail doit ainsi être suffisamment grande pour y accueillir les cours et l’ordinateur, et comprendre un ou des tiroirs, voire des casiers. La chaise de bureau doit elle aussi être confortable afin d’éviter les douleurs au dos. Une poubelle à papier à proximité du bureau est un plus pour jeter immédiatement le papier et éviter qu’il ne traîne par terre ou sur le bureau pendant des jours…

Travailler à son bureau

Sur le lit, sur la table de cuisine, dans le canapé : travailler à différents endroits n’est guère propice à un bon apprentissage. Bien au contraire ! En laissant traîner ses cours un peu partout, on est vite débordé, envahi par ces objets et déconcentré. « On travaille mieux lorsque les choses sont structurées et rangées, et on gagne du temps », affirme Sophie Legault, organisatrice résidentielle et auteure de livres sur le désordre.

Publié le par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *