L’adolescence fait couler beaucoup d’encre car elle a beaucoup évolué au cours du temps. Elle fait rêver, perturbe, oblige à se remettre en question, à faire attention à ce que l’on dit, à ce que l’on fait…

Le parent ne reconnaît plus son « petit », le professeur redoute ses remarques déjà bien aiguisées et l’adolescent lui-même se cherche et se pose beaucoup de questions sur lui et le monde qui l’entoure. Peut-on vraiment comprendre les adolescents ?

Le monde des ados

Méfiez-vous des adolescents ! Non pas qu’ils soient dangereux ou fous, non ! Les adolescents cachent au contraire des richesses insoupçonnées par les adultes et surtout par leurs parents :

  • Un adolescent ce n’est plus un enfant mais il aime encore jouer, avoir des copains et ne veut pas grandir trop vite.
  • Un adolescent ce n’est pas encore un adulte mais il a déjà en lui tout le potentiel de l’adulte accompli.

Parents, apprenez qu’un ado a une richesse qui dépasse vos espérances : à la croisée des mondes enfantin et adulte, mieux que Peter Pan, il est capable de comprendre et d’utiliser les codes des plus petits et de comprendre le monde des adultes qu’il observe avec une grande acuité. Il est très fin pour inventer son propre mode de communication, celui que les ados utilisent entre eux pour que les autres « âges » n’entrent pas dans leur univers.

Adolescence en danger ?

On le dit fragile et désemparé, il est en réalité en train de se positionner, il cherche sa route, à un âge où tout est possible. Les rêves les plus fous, les voyages les plus lointains, les métiers les plus extravagants sont envisageables sans honte et surtout sans heurt avec la réalité.

L’orientation est une question qui l’accapare et en même temps il est le mieux placé pour répondre aux questions qu’il se pose. L’adulte chargé de famille n’est plus capable de rêver tout éveillé comme il le fait et de repousser les limites du réel. La réalité a bien vite rattrapé l’adulte dans son métro-boulot-dodo.

Adolescence rêveuse

L’ado lui a droit de rêver et même se doit de rêver autant que possible car c’est son ambition qui lui permettra d’avancer et de devenir quelqu’un. Parents, laissez rêver vos ados ! Et s’ils veulent croire qu’une carrière d’avocat ou de rock-star est à leur portée, ne cassez pas leurs espérances même s’ils sont nuls en orthographe…

Arthur veut devenir pilote de chasse mais ne comprend rien aux maths ? Boris aimerait faire le tour du monde mais il est trop timide pour demander son chemin ? Inès veut devenir hôtesse de l’air mais ne travaille pas en cours d’anglais ?  Salim voudrait devenir vétérinaire mais ne supporte pas son professeur de SVT ?

L’envie, la motivation peuvent abattre des montagnes. Peut-être n’ont-ils pas pris conscience du lien entre leur rêve et l’intérêt des études dans la poursuite de leur objectif ?

Cours particuliers pour adolescents

Et puis pourquoi ne pas les aider en leur faisant donner quelques cours particuliers ? Cela leur permettrait de reprendre confiance en eux et de mesurer quelles sont leurs véritables capacités. Il existe mille parcours qui prouvent que les rêves peuvent nous emmener loin (au sens propre comme au figuré) :

Quel navigateur n’avait pas déjà rêvé sur les bancs de l’école de faire le tour du monde ? Et s’ils avaient écouté leur mère, peut-être ne serait-il jamais parti…

Rêve d’ado ou rêve d’adulte ?

Quel enfant n’a pas entendu en présentant son projet professionnel ou son dossier d’orientation : « Tu finiras chômeur si tu choisis cette voie ! » ou pire encore : « Tu veux finir comme ton père ? Continues de ne rien faire à l’école ! » Si, si ça existe ! Mais les ados ne se découragent pas comme ça et tant mieux !  Vous vous souvenez peut-être de cette publicité des années 80 : « Monsieur Guy Degrenne. Encore à dessiner sur vos cahiers ! Mais vous n’arriverez jamais à rien dans la vie ! »

Orientation ado

Quand on veut quelque chose et que l’on s’en donne les moyens, tout est possible. Sa propre volonté sera toujours un meilleur carburant que la décision d’un autre : « Mon fils, tu seras avocat. » « Mais moi, je veux être graphiste papa ! » Mettez l’ado au centre de sa vie, accompagnez le mais ne le laissez pas non plus se faire démonter par l’avis d’un professeur… Nombre de jeunes se laissent orienter car un professeur a parlé plus fort que les autres et toute la famille le regrette ensuite.

Laissez les ados rêver pour qu’ils croient en eux (« Connais-toi toi-même », disait Socrate, et c’est déjà une lourde tache qui prendra des années). Les rêves permettent de repousser les limites du réel. Les rêves sont un carburant inestimable, gratuit et qui nous portent parfois au-delà de nos espérances. Allez les ados, continuez de rêver et de nous donner des leçons de vie. Croire c’est déjà pouvoir.

Publié le par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *